Univers des arts

      
"Le faiseur de monde"
par Christian-Benoît Lannes
 
 
    
    Les Entités picturales d'Emmanuel Berthier sont soit de nature(s) sur-réaliste, soit elles sont orchestrées par un bestiaire imaginaire peuplé d'hybrides oiseaux trompettes, d'androgynes volatiles serpentins, d'improbables mutants aux envolées élastiques, de singulier personnages mi humain mi bête aux nez proéminents, mais ces appendices nasaux: becs ou griffes? L'artiste tortures ses non-dits fantasmés et détourne ses non expériences que l'on ne saurait voir. Il en ressort, ici, une tortue-sirène à queue ongulée dompteuse d'une figure : une prise de tête pour une mise en boîte amusée !
   

                                                                       







la face cachée , huile sue toile 2006
  





 



       la face cachée
HST 2006                    
               Ailleurs, une toile sans tambour mais avec trompette « fait cor» avec la peinture pour mieux claironner l'univers décalé de l'artiste. S'il revisite les coutumes du fabliau et emprunte les us du cirque, le "circus" de ses paysages musicaux pose des enigmes. Emmanuel Berthier s'est créer une mythologie où l'onirique le dispute à l'ironique pour donner naissance à un artiste qui démultiplie ses propres allégories.
 




 


                Feuilleter l'oeuvre cladistique d'Emmanuel Berthier c'est comme déchiffrer une partition rythmée par des silences mais où la symbolique effeuille des tabous qui n'ont pas encore battu la mesure. C'est tout une musicalité "animâle" où les vertus de la forme couchent les vices de la politique...de l'autruche ! Aussi plutôt que d'ouvrir une fenêtre pour prendre une bouffée d'air, l'artiste capture un courant d'art pour s'aérer l'esprit.
  
   
   
   
   
   
   
   
   
   
.